Comment est fabriqué le miel ?

comment-fabriquer-miel

Les abeilles font parti des animaux les plus organisés. Et fabriquer le miel n’est pas simple, alors les abeilles s’organisent de la meilleure des manières pour fabriquer l’or de la nature. Chaque abeille a un rôle au sein de sa colonie, de la société des abeilles. Découvrons ensemble comment elles fabriquent le miel.

Le processus de fabrication du miel décrit le travail des butineuses, tandis que la deuxième partie celui des apiculteurs. Le miel de France est conçu de la façon décrite dans cet article, mais peut être différemment extrait selon les moyens de l’apiculteur et la région du monde.

Première étape : La production du miel par les abeilles

L’abeille & le nectar

Concentrez-vous, je vais vous expliquer en détails la manière dont les abeilles fabriquent le miel. La substance de base nécessaire à la fabrication du miel est le nectar. Les abeilles doivent donc aller le chercher. Il se trouve sur les fleurs, elles le produisent pour attirer les abeilles.

En effet, les fleurs ont besoin des abeilles pour se reproduire. Ces dernières transportent le pollen de fleurs en fleurs sur leurs pattes. Cet ingrédient est un élément nécessaire à la reproduction des fleurs.

Ainsi, l’abeille navigue de fleurs en fleurs, récoltant leur nectar et transportant le pollen. C’est gagnant-gagnant, avec ce mode de fonctionnement la fleur peut se reproduire et l’abeille commencer le processus de fabrication du miel. La nature est ainsi faite, chaque élément qui la compose a un rôle important dans l’éco-système général de la nature.

Retour à la ruche & conception du miel

Je ne vous l’ai pas dit précédemment, mais il reste du pollen sur les pattes de l’abeille une fois qu’elle est de retour chez elle. De retour à la ruche, ses compatriotes vont pouvoir se nourrir de cet aliment pour continuer à travailler.

L’abeille parcourt jusqu’à 3 km autour de la ruche pour trouver son nectar. Elle fait énormément d’aller-retour. A chacun de ses retours à la ruche, elle va fabriquer une petite quantité de miel.

Pour fabriquer le miel, les abeilles vont s’échanger de bouches en bouches le nectar. Ce phénomène se nomme la trophallaxie. La salive des abeilles et leur vitesse d’exécution donne la substance quasi finale du miel.

Fin du processus de fabrication

Une fois que les abeilles ont fini de s’échanger le miel de bouches en bouches, il reste une dernière étape pour avoir la version finale du miel. Pour cela, il nécessite une période de repos. Les abeilles déposent donc la substance dans les alvéoles de la ruche et les referment. Ainsi, le futur miel pourra sécher et aller vers ce qui est plus proche de ce que l’on connaît du miel.

Vous imaginez que ça n’est pas la fin, le miel est coincé dans ces alvéoles. Les abeilles pourront en profiter ainsi. Mais si nous voulons profiter du magnifique travail des abeilles, il nous sera nécessaire d’extraire le miel de la ruche.

Deuxième étape : Récolte du miel par l’apiculteur

S’approcher de la ruche ?

Dans un premier temps, il va être nécessaire d’approcher la ruche pour pouvoir espérer en extraire le miel. Il faut savoir que les abeilles deviennent nerveuses lorsqu’une personne approche de leur ruche, nous l’avons malheureusement constaté à de nombreuses reprises avec des incidents dans ce domaine. Elles se défendent contre les personnes pouvant s’attaquer à la reine ou à leur ruche.

Mais les abeilles se fichent des humains, seules les fleurs les intéressent. Il convient, pour l’apiculteur, de se vêtir d’une combinaison claire. C’est la couleur qui éveille le moins les soupçons chez nos amies butineuses, d’où la couleur blanche des combinaisons d’apiculteurs.

Extraire le miel de la ruche

A la suite de cela, il conviendra à l’apiculteur de choisir sa méthode pour extraire les éléments contenant le miel de la ruche. Il existe une multitude de techniques pour récolter le miel, chacune ayant leurs avantages et leurs inconvénients. Il y a la méthode au souffleur, au répulsif (très nocive), au chasse-abeilles et au cadre à cadre.

La technique du cadre à cadre est la plus connue et la plus utilisée. L’apiculteur enfume les abeilles pour pouvoir retirer les cadres de la ruche. La fumée sur les abeilles joue un rôle important. N’étant pas dangereuse pour les abeilles, elle permet de les calmer pour qu’elles n’attaquent pas l’apiculteur même s’il est protégé.

En effet, lorsque l’abeille ressent du danger, elle émet une sorte “d’odeur” qu’on appelle “les phéromones”. Il existe différentes odeurs, celle du danger permet d’alerter les autres abeilles d’une menace. Chaque abeille transmet une odeur à son tour et ainsi elle se mettent à attaquer et à défendre la ruche. La fumée finalement sert à dissimuler cette odeur et donc empêcher la transmission du signal.

Retirer le miel des cadres & mise en pot

Plus haut je vous ai mentionné le fait que les abeilles entreposent le miel dans les alvéoles et les referment. Ainsi, le miel peut sécher. L’apiculteur va donc devoir enlever ces sortes de “bouchons ou portes” pour pouvoir prendre le miel. On appelle cela la désoperculation.

Il va prendre un instrument ressemblant à un couteau et raser la surface du cadre pour enlever tous les bouchons. Ensuite, les cadres sont mis dans un extracteurs pour récupérer tout le miel. C’est plus rapide et plus efficace que de tout faire à la main.

Dernière étape avant de pouvoir mettre dans des pots le miel, la décantation. Elle consiste à filtrer le miel des impuretés afin de pouvoir en profiter pleinement. Cette étape permet de rendre le miel consommable en en enlevant tous les résidus qui nous rebuteraient à acheter tout miel.

Et enfin, la dernière partie du travail de l’apiculteur avant la mise en vente est celle de la mise en pot. Le miel est laissé au repos à peu près 15 jours avant cela. A la suite de cela, le miel est soit vendu en gros soit mis en pot pour de la vente au détail. Les règles de mise en pot sont strictes pour un miel de qualité : pots hermétiques, stockage au sec, à l’abris de toute humidité et des rayons de soleil.

La partie entreposage du miel fait aussi partie intégrante du travail de l’apiculteur. Si elle est négligée, le miel serait impropre à la consommation.

Vous savez maintenant tout sur la manière dont les abeilles fabriquent le miel. Du moment où elle prélève le nectar sur les fleurs, jusqu’à sa commercialisation; le miel n’a plus de secret pour vous !

Téléchargez votre guide gratuitement

Avatar

Auteur : Ramzi

Passionné par le monde des abeilles, je me documente régulièrement sur tous ses composants. De nature curieux, j'aime également énormément l'informatique et les animaux.