Gelée royale : Bienfaits, Cure, Production & Conservation [Guide complet]

gelee-royale-dossier-complet

La gelée royale est un produit entièrement fabriqué par les abeilles ouvrières en très petite quantité. Elle sert à nourrir les larves qui viennent de naître, celles qui sont pressenties à devenir reine ainsi que la reine durant toute sa vie au sein de la ruche.

Elle est utilisée par l’Homme en tant que complément alimentaire afin de profiter de ses bienfaits sur la santé. Utilisée depuis des millénaires, la différence entre la reine des abeilles et les ouvrières nous a très tôt étonné.

La gelée royale est aujourd’hui un produit très précieux et prisé par les personnes souhaitant faire très attention à leur santé. Récoltée en petite quantité, les doses mises en vente sont très petites. Elle est souvent accompagnée d’une cuillère pour quantifier les doses consommées.

Sommaire

Les bienfaits et propriétés de la gelée royale

De quoi est composée la gelée royale ?

Il a fallu de nombreuses années aux scientifiques pour comprendre clairement ce qui compose la gelée royale. Après un certains nombre d’analyses et d’études approfondies, nous pouvons aujourd’hui clairement affirmer et identifier ce que compose ce produit de la ruche :

  • Composé en grande partie d’eau (66%)
  • 14,5% de glucides
  • 13% de protides (acides aminés)
  • 4,5% de lipides

En ce qui concerne les glucides, la plupart sont du glucose et du fructose. On y trouve également de l’erlose, du tréhalose, du saccharose, du maltose et du mélibiose. Je dois le concéder, ce sont des termes un peu compliqués. Revenons à des choses plus simples.

Voici les autres éléments qui composent la gelée royale :

  • La vitamine B5 : la gelée royale est le produit naturel le plus riche en cette vitamine
  • Autres vitamines : B3, B6, B8, B9, PP et H
  • Elle est aussi riche en minéraux : Cuivre, phosphore, fer, magnésium, potassium, silicium, soufre et sodium
  • Il y a également énormément d’oligoéléments
  • Elle présente en son sein un antibiotique et anti bactérien naturel : l’acétylcholine
  • Présence également d’acides gras

Voici les vertus de la gelée royale

Comme vous l’avez vu plus haut, la gelée royale est très riche en vitamines et autres nutriments bénéfiques pour notre corps et notre santé. Alors vous vous imaginez bien que juste pour cette raison, les bienfaits de la gelée royale sont très nombreux.

Mais ça n’est pas tout, la composition de la gelée royale est vaste et les oligo éléments sont aussi des nutriments très bénéfiques. Voici une liste non-exhaustive de ses bienfaits :

  • Un renforcement de son système immunitaire

Ce grand bénéfice va permettre à notre corps de se défendre contre l’apparition des maladies hivernales de manière préventive. A la fin de l’automne, lors de l’intersaison, il nous arrive fréquemment de tomber malade. Consommer la gelée royale va permettre de se protéger contre cela.

La gelée royale est réputée pour renforcer nos défenses immunitaires face aux grands froids. De ce fait, vous résisterez plus au froid en la consommant.

  • Aide à la concentration et à l’équilibre du système nerveux

Ainsi, elle permet de renforcer les performances intellectuelles et physiques. Un aliment donc idéal pour les sportifs et les personnes ayant un travail nécessitant une réflexion et grande concentration. Les étudiants apprécieront ce bénéfice très utile en période de révisions ou d’examen.

  • Récupérer après de grands efforts physiques ou nerveux

Si vous n’avez pas réussi à ménager vos nerfs ou que vous ayez été sollicité physiquement, vous devez consommer de la gelée royale. Cela peut être le cas pour un sportif après un entraînement, mais aussi après une compétition qui sollicite le physique et le côté nerveux (stress).

Il est tout à fait possible d’avoir été grandement sollicité physiquement même sans être un grand sportif. C’est le cas des femmes enceintes ayant accouchées ainsi que des enfants. Très sollicités sur ces deux aspects, la gelée royale sera sans doute d’une grande aide pour cette lutte contre la fatigue.

  • Permet de retrouver efficacement l’appétit

L’enfant a besoin d’un boost énergétique pour palier à ses dépenses journalières. Pour cela, il doit se nourrir convenablement. La gelée royale est un soutien de poids sur ces 2 points essentiels au bon développement de votre enfant.

En pleine période de croissance, accompagner par la gelée royale ce moment de sa vie lui permettra d’être en forme.

  • Effacer les baisses de moral et la dépression

Il nous arrive tous d’aller moins bien. C’est durant ces périodes que l’on ne sait pas trop quoi faire, où aller et si on nécessite des soins ou pas. Soignez-vous naturellement avec ce produit provenant du coeur de la ruche des abeilles.

  • Agit efficacement sur l’épiderme

Sa composition permet à la gelée royale d’agir sur la peau et de prévenir son vieillissement précoce. Elle va être un bon allié pour renforcer la peau mais également la renforcer contre les attaques extérieures.

  • Une action aussi sur les cheveux et les ongles

À l’instar de la peau, les cheveux et les ongles ont aussi droit à leurs bénéfices tirés de la gelée royale. Ils vont aussi être renforcés et protégés par ce produit. Un détail non négligeable quand on souhaite agir sur plusieurs parties du corps rapidement.

  • Réduire les symptômes de la ménopause
  • Diminue les taux de cholestérol

Comme vous le savez, il existe un bon et un mauvais cholestérol. Le mauvais cholestérol doit être régulé afin de prévenir l’arrivée de certaines maladies cardio-vasculaires. C’est ce dont est capable la gelée royale.

  • Lutte contre la rhinite chronique

Cette maladie se manifeste par une obstruction nasale (ou tout simplement le nez bouché), un nez qui coule et des maux de tête très désagréable. Elle peut être par exemple due à une allergie.

  • Agit pour éliminer les infections

C’est un excellent allié pour agir en prévention mais aussi de manière frontale. En effet, la gelée royale agit directement sur certaines infections bactériennes, fongiques, virales et autres, qui sont présentes dans votre corps.

Ce bénéfice est tiré de son côté antibiotique naturel. C’est aussi une des raisons pour laquelle la reine vit 3 à 5 ans contrairement aux abeilles qui vivent plusieurs mois à quelques semaines.

Pour résumer, on peut dire que la gelée royale est :

  • Revitalisant
  • Tonifiante
  • Comble les carences
  • Régule le métabolisme
  • Renforce les défenses immunitaires
  • Anti-vieillesse
  • Protecteur (peau, cheveux, ongles)
  • Renforce (peau, cheveux, ongles)
  • Régulateur de cholestérol
  • Anti-rhinite
  • Anti infectieuse

Comment faire une cure de gelée royale ?

Une cure de gelée royale sera particulièrement bienvenue à l’intersaison pour affronter les changements de températures. Vous pouvez aussi l’envisager si vous souhaitez améliorer votre moral et votre énergie.

Qui peut faire une cure à base de gelée royale ?

Tout le monde est concerné et peut suivre une cure. Sachant que les personnes les plus fragiles seront les plus concernées. On peut citer notamment :

  • les personnes âgées,
  • celles qui sont malades ou en convalescence,
  • les enfants et adolescents en pleine croissance,
  • celles qui sont fragiles face au froid,
  • les personnes voyageant vers un pays froid.

Les personnes enceinte peuvent tout à fait consommer de la gelée royale sans risque. Pour ce qui est des enfants, il est préférable qu’ils aient atteint l’âge de 5 ans.

Attention : Que vous soyez en pleine grossesse ou pour votre enfant, vérifiez auprès de votre médecin que vous ne faites pas une intolérance à la gelée ou aux produits de la ruche. Ceci, par simple mesure de précaution.

Le meilleur moment pour faire une cure

Vous pouvez suivre une cure toute l’année, mais sachez que le meilleur moment reste celui de la mi-automne. Juste avant l’hiver, il faut préparer notre organisme à affronter les température les plus basses de l’année. De ce fait, une cure à base de gelée royale sera la bienvenue entre Septembre et Octobre.

Les spécialistes recommandent aussi de suivre une cure à la sortie de l’hiver, aux alentours des mois de Février jusqu’à Mars. Sachant que la dose de gelée royale doit être prise le matin à jeun.

Étant un aliment sans contre-indications, la gelée royale peut être consommée toute l’année. Vous pouvez aussi prolonger cette dernière plus longtemps pour être certains d’être prêt. En prenant en compte le dérèglement des saisons, il est toujours bon d’anticiper les changements de températures et ainsi prolonger la cure au besoin.

Quelle quantité et quelle durée pour une cure ?

Vous trouverez avec la plupart des gelée royale une petite cuillère servant de doseur. Une cuillère pleine équivaut à une dose quotidienne. Une dose tous les matins à jeun durant 45 jours minimum est un bon début pour suivre une cure.

Ensuite, prolongez selon les saisons et vos besoins autant de jours qu’il n’en faut. Il n’y a pas de limites en cela et c’est tout bénéfique pour votre corps. La période des 45 jours est celle recommandée dans des études scientifiques et est seulement un minimum.

Pour une cure de 45 jours, il faut 30g en moyenne pour arriver à son terme. Ces indications sont données pour une cure de gelée royale sous sa forme brute, en pot.

Différentes formes de gelée royale, laquelle choisir ?

Le marché de la gelée royale a évolué en fonction de ce que les personnes souhaitées. Ayant un goût légèrement acidulé, la gelée royale a dûe s’adapter au grand public en rectifiant cet aspect.

C’est la raison pour laquelle il est aujourd’hui possible de consommer la gelée royale fabriquée par les abeilles en ampoules ou en gélules. Les ampoules de gelée royale ont en fait un meilleur goût car mélangée avec de l’orange. Pour ce qui est de la gélule, cela facilite le transport.

Notre préférence et notre recommandation reste toutefois la gelée royale pure et fraîche. Ainsi, vous serez certains de sa bonne consommation et de son efficacité si vous avez bien respecté ses conditions de stockage.

Goût de la gelée royale française

Vous serez à coup sûr surpris par son goût si vous ne l’avez jamais goûté. Provenant directement de l’abeille et sa ruche, ses saveurs renvoient directement à celles du miel. Mais ne soyez pas surpris par son côté acidulé car son côté un tout petit peu sucré et vitaminé saura rattrapé le coup.

Faîtes attention au gelée royale aux goûts infects, cela veut sûrement dire que le produit que vous goûtez n’est pas frais. Votre gelée royale n’est sûrement pas fraîche si vous ressentez une sensation piquante et insipide.

Et si vous voulez être sûr que votre gelée soit fraîche, achetez la seulement si elle est d’origine française. Mais ça n’est pas la seule raison pour laquelle vous devez acheter de la gelée royale française.

Pourquoi acheter de la gelée royale fraîche française ?

Petit point d’histoire avant de rentrer dans les raisons d’acheter de la gelée royale. Les plus jeunes d’entre nous ne le savent surement pas, mais entre les années 1980 et 2000 la production de gelée royale avait quasiment disparu en France. Un comble alors que les 30 années précédentes étaient des plus prospères pour ce domaine d’activité.

C’était sans compter sur la mobilisation des apiculteurs français qui ont su remettre sur le devant de la scène les gelées royales françaises. Le savoir-faire français rayonne aujourd’hui face aux produits importés ne pouvant pas être comparés d’un point de vue qualitatif.

Pour une gelée royale fraîche

Comme dans tous les secteurs d’activité, celui de l’apiculture connaît aussi des lobbies agissant pour des intérêt purement économiques. Ainsi, certains lobbies internationaux composés notamment par la CHine et le Taiwan ont réussi à exclure la gelée royale du codex alimentarius.

Le codex alimentarius est tout simplement est un ensemble de règles établies par un organisme nommé la FAO. Créé par l’ONU et l’OMS, la FAO vise à ce que la santé des consommateurs soit préservée et à ce que les pratiques commerciales dans le domaine alimentaire soient loyales.

En excluant la gelée royale du codex alimentarius, ce produit de la ruche n’est plus considéré comme un produit alimentaire. De ce fait, il n’est plus soumis aux normes d’hygiène et de sécurité concernant les aliments. C’est une véritable catastrophe car cela implique que la gelée royale peut :

  • être congelée et décongelée, ce qui réduit à néant ses propriétés bénéfiques
  • être vendue pure ou transformée, ce qui peut anéantir également ses bénéfices

C’est d’autant plus une catastrophe que la gelée royale est aujourd’hui intégrée à de nombreux produits cosmétiques et alimentaires. Ne faisant pas le poids d’un point de vue du tarif, la gelée royale française subit une injustice sans nom. Cette gelée royale importée n’agit donc pas à armes égales étant donné qu’elle est pour la quasi totalité diluée dans du sucre.

Les traitements subis par la gelée royale à l’étranger est même un danger pour notre santé. Sans parler du fait qu’elle voit disparaître l’ensemble de ses propriétés bénéfiques. Alors, est-ce qu’on peut encore désigner ce produit comme une gelée royale quand il est traité de la sorte ? Quoi qu’il en soit, il faut composer avec et être averti.

Voici les premières raisons d’acheter de la gelée royale fraîche :

  • Elle n’a pas été transformée ni diluée dans du sucre ou autre additif
  • N’a pas été congelé et/ou décongelée
  • Elle conserve l’ensemble de ses bienfaits naturels

Il est sûr à 100% que l’ensemble des gelées royales importées aient perdues leurs bénéfices. Pourquoi ? Tout simplement car leur conservation entre 2 et 5 degrés est nécessaire pour conserver leurs propriétés, qu’elles sont achetées en grande quantité et qu’elle ne peut pas être conserver plus de 18 mois. Autant de facteurs qui garantissent le fait qu’elles soient congelées.

Pour une gelée royale de qualité

Les gelées royales importées sont traitées de manière thermiques comme expliqué plus haut. Cependant, ça n’est pas la seule raison pour laquelle la qualité de ce produit est clairement plus que altérée.

Ce produit de la ruche est étudié de près depuis de nombreuses années maintenant. Les travaux de recherche ont permis de mettre en évidence le fait que la qualité de la gelée royale produit dépend de ce que les abeilles ont mangées lorsqu’elles l’ont produite.

Pour mesurer la qualité de la gelée, on a un indicateur qui est nommé le 10-HDA (acide 10-hydroxy-(E)-2-décénoïque). Le 10-HDA est un acide gras qui ne se trouve quand dans ce produit. Ainsi, la consommation de sucre par l’abeille dégrade la teneur en 10-HDA au sein de la gelée royale.

Et il faut savoir que dans les pays asiatiques, le nourrissement des abeilles au sucre est une norme et fait légion. Ceci est fait afin d’augmenter la production des abeilles, pour un meilleur rendement. Raison pour laquelle certains apiculteurs se sont engagés pour ne nourrir les abeilles qu’au miel et au pollen durant la production de gelée royale. Ces aliments proviennent de France bien évidemment.

Le renouveau de la gelée royale de qualité s’est manifesté par l’apparition de cette conscience collective française. C’est aujourd’hui au sein d’un organisme nommé le GPGR que se regroupent les producteurs de gelée royale respectant les engagements de qualité cités ci-dessus.

Nous, français, aimons bien nous plaindre de la rigidité des contrôles et des nombreuses normes imposées. Mais au fond, nous sommes tous fiers de voir que cela est profitable à l’équité en terme de commerce et à la préservation de notre santé. C’est ainsi que la gelée royale française retrouve ses lettres de noblesse et nous garantie une grande qualité et mets hors catégorie les produits importés.

Pour soutenir et développer l’apiculture française

C’est aussi une grande fierté que la France fût un des premiers pays à s’intéresser de très près à la gelée royale. Mais cela n’a pas été suffisant face au phénomène de mondialisation qui a touché de plein fouet le domaine apicole. Les importations massives d’Asie ont fait très mal à la production de gelée royale française.

En toute honnêteté, la gelée royale française a repris du galon aujourd’hui mais reste assez fragile. A l’instar de l’apiculture et la production de miel, la production de gelée royale permet aux apiculteurs de se diversifier et de sauvegarder leur métier.

Ainsi, en consommant de la gelée royale française, vous aidez au maintien de l’apiculture en France qui est indispensable à notre agriculture. L’apiculture permet de manière directe à améliorer les productions agricoles par la pollinisation des fleurs se trouvant sur les champs.

En plus de cela, c’est un argument de poids pour permettre aux consommateurs de garantir un produit de qualité et non dangereux d’un point de vue santé.

En bref, voici les raisons pour lesquelles il faut consommer de la gelée royale française :

  • Garantie de produits frais
  • Garantie de produits de qualité et aux bienfaits préservés
  • Favoriser la préservation et le développement de l’apiculture française

Où trouver de la gelée royale française de qualité ?

Comme nous l’avons-vu précédemment, le choix de votre gelée royale et le fait qu’elle soit française est très importante. Acheter de la gelée royale fraîche française est le choix logique si vous recherchez un produit de qualité.

Nous proposons au sein de notre boutique en ligne une gelée royale française fraîche et de qualité. Nous livrons ce produit en respectant les conditions de transport énumérée et l’ensemble du processus qualité :

  • Abeilles nourries au miel et au pollen
  • Gelée royale conditionnée entre 2 et 5 degrés
  • Produit mis au réfrigérateur directement
  • Envois dans un emballage adapté au transport de gelée royale
  • Produit non congelé

Pour découvrir ce produit, cliquez sur le lien ci-dessous :

Gelée royale française de qualité

Comment est produite la gelée royale ?

La gelée royale est une substance blanchâtre et nacrée, acide et légèrement sucrée, sécrétée directement par une caste spécifique des abeilles : les « nourrices ». Ici il n’est pas question de fleurs ou de butinage, ce sont leurs glandes pharyngiennes et mandibulaires qui produisent la gelée, entre le 6ème et le 15ème jour de leur existence.

Elle est secrétée par les abeilles pour nourrir les potentielles reines ou nourrir la reine tout au long de son existence.

La production de gelée royale va être décidée par les abeilles lorsqu’un changement de reine sera nécessaire. Cela peut arriver dans de nombreux cas, mais le plus fréquent étant le vieillissement de la reine.

Cela provoque un phénomène que l’on appelle l’essaimage. Ce qui consiste à fabriquer une nouvelle colonie d’abeille autour d’une nouvelle reine. Cela arrive aussi quand la reine décide de partir à cause du fait que la colonie d’abeilles qu’elle décide est trop grande.

Afin de choisir la nouvelle reine des abeilles, il va falloir les élever jusqu’à que la sélection se fasse. Ainsi, les abeilles ouvrières vont se hâter à construire des loges pour les potentielles reines. Ce sont des alvéoles plus grandes que la normale.

La reine actuelle pondra dans ces loges avant que les ouvrières ne nourrissent exclusivement de gelée royale ces larves pré-sélectionnées. Ce sont bien les nourrices qui leurs distribuent la gelée.

L’apiculteur va ainsi mimer ce phénomène afin de pouvoir récolter de la gelée royale.

Voici une explication simplifiée de la production de gelée royale par l’émission “C’est pas sorcier” :


Retranscription de la vidéo :

Les abeilles ne font pas que du miel, elles font aussi de la gelée royale. Alors pour récolter de la gelée royale, l’apiculteur commence à priver sa ruche de l’abeille.

Les abeilles ouvrières, orphelines, se préparent alors à accueillir une nouvelle reine. Elles vont agrandir des cellules.

Ensuite, vous connaissez la recette pour obtenir une reine. Il faut que le “régime Gelée Royale” se prolonge au-delà de trois jours. Du coup, les nourrices vont remplir certaines cellules de gelée royale.

Avant que les larves n’aient tout mangé, l’apiculteur intervient et récupère la gelée royale. Alors évidemment il y en a très peu à la fois, voilà pourquoi ce produit est extrèmement cher.


Voici une explication plus détaillé de ce processus. Produit exceptionnel de la ruche, la gelée royale est fabriquée en plusieurs étapes :

1ère étape : Préparation à la production de gelée royale

Produire de la gelée royale n’est pas de tout repos pour les abeilles. Nécessitant une dépense d’énergie phénoménale, les abeilles vont devoir compenser cette dépense d’énergie en s’alimentant en conséquence.

Sachant que les ruches produisant de la gelée royale doivent être composées d’énormément d’abeilles. Ces dernières devront être fortes afin de supporter une grande dépense d’énergie.

Ainsi, les abeilles consommeront plus de miel et de pollen. Ce qui nécessitera un travail de minutie et un suivi à la loupe de l’apiculteur pour surveiller l’évolution du travail au sein de la ruche. Ceci aussi afin de préserver la santé des abeilles et de mener à bien la production.

L’apiculteur devra mettre à disposition des abeilles plus de miel et de pollen pour faciliter aux abeilles la production.

2ème étape : Préparation du cadre à pondre (Jour J)

L’apiculteur se munie d’un cadre spécial où il va introduire au sein de cellules spécifiques (nommées cupules) les larves qui vont être nourries par les nourrices. Ces dernières doivent être nées depuis moins de 24 heures.

L’apiculteur aura avant cela anticipé la chose en ayant introduit dans la ruche des cellules vides. Ceci afin que la reine puisse pondre de nouvelles larves et de pouvoir en avoir de moins de 24 heures.

3ème étape : Greffage des larves dans les cupules (J +1)

C’est une étape cruciale qui nécessite une précision d’orfèvre. En effet, c’est à l’aide d’outils précis comme la loupe éclairée et des outils de picking pour saisir les larves qui vont être utilisées.

L’apiculteur va saisir les larves et les insérer dans les alvéoles conçues à cet effet par l’apiculteur dans le cadre porte-lattes. Une quantité précise d’eau et de gelée royale y sera conjointement ajoutée afin de démarrer le processus de croissance des larves.

Les cellules dans lesquelles les larves sont introduites sont de tailles équivalentes à celles des cellules royales naturellement conçues par les abeilles.

4ème étape : Introduction du cadre porte-lattes (J +1)

La grille où a été déposée larves, miel et eau est placée au centre de la ruche. C’est le porte-lattes. Orientée verticalement, la positionner ainsi empêchera à la reine actuelle d’y accéder tout en laissant la place aux autres abeilles de s’y rendre facilement.

La partie où est située ce cadre est dite “orphelinée” car se trouvant à part du reste de la ruche et que la reine n’y a pas accès. C’est une manoeuvre nécessaire. Car si la reine tombait sur ces larves, elle les détruirait pour ne pas avoir de concurrentes.

Sachant que des études montrent que de toutes les façons, les abeilles négligent ces larves quand elles ne sont pas isolées. Du coup beaucoup moins de gelée royale est produite.

Tout cela va permettre de faire comprendre aux abeilles qu’elles vont devoir élever ces larves comme des futures reines. Ainsi, elles seront très productives et la gelée royale sera en plus grande quantité.

5ème étape : Récolte et délarvage (J +4)

On entre dans les dernières étapes de la production de gelée royale. Il va maintenant falloir retirer le cadre porte-latte contenant les larves initialement introduites ainsi que la gelée royale produite par les abeilles pour ces dernières.

Une manoeuvre devant être faite avec minutie et application. En effet, le cadre devra être tenu droit pour éviter les pertes. Une course contre la montre s’engagera. Il faudra se rendre en laboratoire le plus rapidement possible pour y désoperculer la récolte.

Cela consiste à retirer la protection que les abeilles aposent sur les alvéoles afin de les fermer et les protéger. En les désoperculant, cette protection sera retirée et on aura accès aux larves et à la gelée.

Une fois la désoperculation terminée, on retire les larves de leurs loges royales. Il ne reste plus qu’à prélever la gelée royale.

6ème étape : Extraction de la gelée royale et conditionnement (J +4)

La gelée royale est prélevée des cellules vides à l’aide d’une pompe à vide. Toute la gelée concernant cette journée de travail est placée dans un seul bocal. Il est noté sur ce dernier le jour de récolte puis il est placé directement au réfrigérateur.

L’apiculteur met alors la gelée royale dans des pots de 10g puis les places de nouveau au réfrigérateur. Les pots sont hermétiquement bien fermés et ne sont sortis du réfrigérateur que pour être vendus.

Mesures d’hygiènes importantes

Afin de garantir une qualité irréprochable des produits et la protection des consommateurs, la gelée royale est soumise à des normes stricte en terme d’hygiène et de traçabilité. Ainsi, tout outils utilisé dans le processus de production de gelée royale est nettoyé avant et après utilisation.

L’apiculteur passe de nombreuses heures de travail pour pouvoir respecter ces normes et optimiser le rendement de ses abeilles et de la récolte. C’est tout logiquement que le prix de la gelée royale française fraîche et pure atteint un certain niveau.

Comment conserver la gelée royale ?

Si vous voulez profiter au maximum des bienfaits de votre gelée royale, il est primordial de respecter des consignes de conservation stricte. Ainsi, il ne faudra pas la transformer ni la congeler. Si vous vous procurez une vraie gelée royale française et fraîche, ces consignes seront d’autant plus importantes car plus fragile car véridique.

Le producteur est directement concerné par la bonne conservation de sa gelée royale. En effet, s’il n’en prenait pas soin, vous n’aurez qu’un produit dénué de bienfaits naturels. De ce fait, la gelée royale est placée directement dans les pots après la récolte puis au réfrigérateur. C’est une mesure efficace pour la préserver.

Lors de l’envoi des commandes contenant de la gelée royale, les vendeurs la stockent dans un emballage spécifique. Isotherme et de préférence en liège, cela va permettre de protéger votre produit des écarts de températures.

En tant que consommateur, vous devrez déposer le plus rapidement votre pot au réfrigérateur sans les emballages isothermes. Assurez vous que votre pot soit constamment fermé afin de le préserver. Pour que le produit ne se dégrade pas, ne le conservez pas plus de 40 jours. Sans quoi, le phénomène d’oxydation apparaîtra.

Toutefois, la gelée royale peut-être conservée jusqu’à un an au frais. Mais pas sûr qu’après les 40 premiers jours votre produit conserve ses propriétés naturelles.

Considéré comme le lait des abeilles, la gelée royale est très sensible à toute source de chaleur, de lumière et même de l’air. Aliment fragile considéré comme vivant, l’exposer à ces éléments lui fera perdre toutes ses qualités et pourra même fermenter.

Pour repérer une gelée royale fermentée, il suffit de l’observer et constater l’apparition de bulles à l’intérieur. Il est même possible que votre pot gonfle. Dans ces 2 cas, vous ne devez plus la consommer sans quoi elle pourrait être dangereuse pour votre santé.

Le prix de la gelée royale

Comme vu précédemment, il est important de consommer une gelée royale française afin d’avoir la garantie d’un produit frais et de qualité. Vous pouvez vous retrouver facilement perdu avec les différents prix présents sur le marché, d’autant plus que la gelée royale existe maintenant sous forme d’ampoule, de gélules et même intégrée à des produits cosmétiques. Explications sur les prix de la gelée royale.

Quel est le prix de la gelée royale ?

Avant de vous dire le prix de la gelée royale, il convient de prendre en compte qu’il faut comparer des produits d’un niveau de qualité semblable pour pouvoir parler de prix. Ainsi, la gelée royale fraîche et française de qualité n’aura pas le même prix qu’un produit importé dénué de bénéfices.

En France, en 2019, le prix moyen de la gelée royale française est de 25€ les 10g. Soit 2500 euros le kilo. La gelée royale française importée a un prix moyen de 3€ les 10g. Vous voyez clairement la différence, cela ne peut qu’expliquer une différence de qualité.

En plus d’être bradée, la gelée royale française entre dans un processus injuste. Le prix comprend le transport, le conditionnement, la congélation, la commercialisation et l’achat en grand volume.

Les grands volumes permettent aux français qui importent d’avoir des prix plus bas. Mais au final, le “producteur” chinois (ou autres pays asiatiques) ne gagne presque rien sur les ventes. Il devra donc viser la quantité à la qualité. Un grand problème pour la qualité des produits vendus.

Le prix est justifié par un travail important

Il est impossible pour un apiculteur français de commercialiser des produits à des prix à la hauteur des produits importés. Cela s’explique par le temps de travail nécessaire à la production de la gelée royale.

Il faut savoir qu’une ruche permet d’obtenir en moyenne 800 grammes seulement par an. Nécessitant au moins 35 heures de travail pour 1 kilo de gelée produite, ajoutez à cela tout le travail lié à l’administration de son entreprise et à la commercialisation de ses produits. Vous aurez une idée de l’impossibilité de s’aligner à ces produits de basse qualité.

Car il faut différencier chiffre d’affaires et bénéfices qui sont deux choses différentes. L’apiculteur a aussi des charges qui doivent être déduites de son CA, comme les impôts, l’administration d’un site web, l’achat de matériels, l’achat des emballages de conditionnement et d’envoi, etc.

Il est difficilement possible de vivre exclusivement de la production de gelée royale, ni de baisser les prix à 3€/g. Ainsi, on constate facilement que ces prix sont totalement justifiés.

Deviner la provenance d’un produit en fonction de son prix

Avec les explications précédentes, vous comprendrez facilement que les prix des gelée royale permettent deviner facilement l’origine des produits. Si vous trouvez 15€ les 10g, vous saurez clairement qu’il s’agit d’un produit importé et à éviter.

A ce prix là, dîtes-vous que vous ne consommez qu’une substance gélatineuse dénuée de tout intérêt si ce n’est être un produit placebo. Alors, il vaut mieux dépenser 25€ pour 10g de gelée royale fraîche de qualité que 15€ pour 10g de crème.

Etudes scientifiques sur la gelée royale

Études touchant les symptômes de la ménopause

La gelée royale peut toucher certains symptômes de la ménopause. Une étude datant de 2011 a analysé l’effet de la combinaison de quatre ingrédients naturels, dont la gelée royale, sur les symptômes menstruels. Les chercheurs ont décidé de faire le test sur un échantillon de 120 femmes :

  • Une partie d’entre-elles devait ingérer une capsule avec les 4 ingrédients 2 fois/jour pendant 4 semaines
  • Une autre partie du groupe sera soumise à un placebo pendant la même durée

Résultats étonnants, les deux groupes de femmes ont vu les symptômes diminuer. Mais le groupe ayant prit la capsule avec les 4 ingrédients a eu des résultats largement meilleurs.

Etude dirigée par Yakoot M., Salem A. et Omra A.-M. représentant respectivement la Green Clinics, la Alexandria Helmy Polyclinic et la Faculté de Pharmacie de l’Université d’Alexandrie en Egypte

> Voir les détails de l’étude

Une étude plus récente datant de 2016 a révélé que la prise de 150mg de gelée royale par jour pendant 3 mois pourrait aider à améliorer le taux de cholestérol chez les femmes ménopausées en bonne santé.

Etude menée par Irene Lambrinoudaki, Areti Augoulea, Demetrios Rizos, Marianna Politi, Nikolaos Tsoltos, Michail Moros, Ioanna Chinou, Konstantia Graikou, Evangelia Kouskouni, Susana Kambani, Konstantinos Panoulis & Paraskevi Moutsatsou.

>> Voir les détails de cette étude

Etude sur les syndromes prémenstruels

Les syndromes prémenstruels sont des maux de tête, une poitrine douloureuse, du stress ou encore une déprime dans la période précédent les menstrues. La gelée royale aurait des effets bénéfiques pour agir sur ces maux.

En 2014, une étude a été menée sur 110 participantes volontaires. Les chercheurs ont donné :

  • Une capsule de gelée royale à une partie du groupe
  • Un placebo à l’autre groupe

Les deux groupes ont consommés une fois par jour durant deux cycles menstruels l’élément qui leur a été transmi. Le groupe qui a consommé les capsules de gelée royale ont constaté une diminution des syndromes prémenstruels.

Simin Taavoni, Fatemeh Barkhordari, Ashrafeddin Goushegir, Hamid Haghani représentant l’Université des Sciences Médicales d’Iran à Téhéran

> Voir les détails de l’étude

Effets sur la cicatrisation de la gelée royale

Des recherches ont prouvées que la gelée royale, à l’instar du miel, pouvait accélérer la cicatrisation des plaies.

La revue mondialement connue “Nutrition Research and Practice” a prouvé dans une étude que la gelée royale pouvait augmenter de manière significative le mouvement des fibroblastes vers une plaie.

Les fibroblastes sont un type de cellule qui coordonne le processus de cicatrisation. Ainsi, la consommation de gelée royale accélère bien le processus de cicatrisation.

>> Détails de l’étude complète

Action concrète sur les diabètes de Type 2

De nombreuses études indiquent que la gelée royale pourrait avoir des effets bénéfiques pour les personnes atteintes de diabète de Type 2.

Une étude a été réalisée avec 50 participants volontaires atteint de diabète de Type 2 :

  • Une partie des participants a reçu une dose de 1g de gelée royale
  • L’autre partie a reçu un placebo

Les deux groupes ont consommé l’élément en question une fois par jour pendant 8 semaines.

Les résultats sont clairs : ils ont permi de constater une diminution du taux de glucose dans le sang pour le groupe ayant consommé la gelée royale. Ce qui est bénéfique pour les personnes atteintes de diabète.

Les chercheurs ont toutefois précisé qu’il était nécessaire de mener une étude sur un plus grand nombre de personnes.

Une étude menée en 2014 en Iran par Samira Pourmoradian, Reza Mahdavi, Majid Mobasseri, Elnaz Faramarzi, Mehrnoosh Mobasseri.

>> Voir l’étude complète

Précautions à prendre avant de consommer la gelée royale

A prendre en compte avant toute consommation :

Des chercheurs ont mis en évidence le fait qu’il était sans danger de prendre une dose allant jusqu’à 1,2g de gelée royale par jour. Il est même confirmé qu’il est possible d’en prendre un peu plus.

Toutefois, il est recommandé de consommer une petite dose et de l’augmenter progressivement. Ceci va permettre de détecter une allergie si il y en a une.

Contre-indications

  • Si vous êtes allergiques aux produits de la ruche, donc aussi au pollen, il est possible que vous le soyez aussi à la gelée royale.
  • Il a été révélé dans des études que des personnes souffrant d’asthme ou d’eczéma atopique aient été par la même occasion allergiques à la gelée royale.

Effets indésirables

  • Il a été révélé dans certains cas qu’en utilisation locale, l’application de la gelée royale a entraîné des inflammations de peau
  • Pour l’instant, aucune étude n’a été constatée sur la prise de gelée royale par la femme enceinte

Téléchargez votre guide gratuitement

Avatar

Auteur : Ramzi

Passionné par le monde des abeilles, je me documente régulièrement sur tous ses composants. De nature curieux, j'aime également énormément l'informatique et les animaux.