Le pollen d’abeille : bienfaits, récolte et dossier complet

pollen-abeille-bienfaits-recolte

De par leur formidable composition, les grains de pollen nous permettent de traiter ou prévenir de nombreuses affections, de maintenir notre santé et nous garantissent une vitalité sans cesse recherchée. Miel et vertus fait le point sur ce partenaire bien-être que nous offre la nature.

Définition du pollen d’abeille

Le pollen d’abeille est constitué de petites graines. Il est appelé ainsi car récolté par les abeilles sur les fleurs où elle butine pour en récolter le nectar. Le pollen est récolté afin de nourrir les abeille et permet en parallèle aux fleurs de s’accoupler.

En effet, le pollen est transporté des fleurs mâles aux fleurs femelles. C’est le phénomène de pollinisation nécessaire à la reproduction des fleurs. Ces dernières étant nécessaires aux abeilles pour la fabrication de leurs miels.

Découvrons ensemble en détails le pollen d’abeille qui est un produit naturel de la ruche à la fois exceptionnel et comestible pour l’Homme.

Bienfaits du pollen abeille

Le pollen de palmier est consommable en ingestion par l’Homme. Ses propriétés étant riches en éléments bénéfiques pour notre organisme et l’ensemble de notre corps. Je vous ai préparé une liste non-exhaustive de certains de ses vertus constatées.

Pour la digestion 

 Le pollen est un allié de taille dans le maintien d’un confort digestif. Il boostera un transit paresseux pour lutter contre la constipation et traitera aussi la diarrhée grâce à ses propriétés antibiotiques. Il aidera également à la reconstitution d’une flore intestinale en déficit.

Pour l’immunité 

Par l’influence des vitamines A, E, du cuivre et du sélénium qu’il contient, le pollen stimulera le système immunitaire. Pris en cure lors de périodes grippales, il renforcera vos défenses contre les bactéries et les virus.

Contre le vieillissement 

Grâce à la présence de provitamine A, de vitamine C et E, de sélénium et de flavonoïdes, le pollen protégera votre organisme des radicaux libres. Ces molécules s’attaquent à nos cellules en permanence et sont responsables de leur vieillissement. Pour cette raison, l’usage du pollen est indiqué en cosmétologie. On le retrouvera notamment dans la composition de produits destinés à protéger l’épiderme.

Pour la forme 

Nous l’avons vu, le pollen apporte à l’organisme quantité de protéines, de minéraux, vitamines et également d’acides aminés et d’acides gras ; il est donc un stimulant et un tonifiant naturel. Sa consommation pourra s’avérer très bénéfique lors de périodes de forte demande en énergie comme la grossesse, l’allaitement, la convalescence ou encore l’effort physique. Il s’agit donc d’un partenaire idéal pour les sportifs (sans compter sa forte teneur en protéine, rappelons-le.)

Pour le bien-être cardiovasculaire 

L’administration de pollen chez l’animal a permis de constater une baisse du taux de cholestérol, une diminution de la plaque d’athérome dans les artères et une diminution de l’agrégation plaquettaire. Sa composition nutritionnelle favoriserait la protection du cœur. Ses vitamines B6 et B9 participe à la réduction de l’athérosclérose. La rutine qu’il contient prévient l’apparition de caillots sanguins au niveau du cerveau, de la rétine et du cœur.

Pour la diététique

On sait grâce à des travaux de recherche que la consommation de pollen permet de stimuler l’appétit des personnes anorexiques. A l’inverse, sa teneur en fibres, son pouvoir rassasiant et sa richesse énergétique en font un allié de choix contre le grignotage et le surpoids. Sa consommation est également intéressante pour le sportif en phase de préparation et/ou  de récupération.

– Pour les problèmes cutanés

Utilisez le pollen d’abeille en voie locale directement sur la peau pour soulager des inflammations et irritations de l’épiderme. Va agir sur des maux comme le psoriasis et l’eczéma. Sa composition naturelle en acides aminés et vitamines permettent de faire du pollen un réel stimulant pour la régénération cellulaire. Ainsi, il favorise l’accélération de la cicatrisation.

– Pour lutter contre l’asthme

Réduisant l’inflammation du tissu pulmonaire, le pollen d’abeille est utilisé en amont pour prévenir l’arrivée de l’asthme. Ses propriétés, notamment antioxydantes, expliquent cette vertu non négligeable.

– Pour lutter contre les allergies saisonnières

Beaucoup d’entre nous sont touchés par l’allergie au pollen. Mais cela n’a rien à voir avec le pollen d’abeille. Bien au contraire, le pollen d’abeille peut même aider à lutter contre les allergies saisonnières.

Le taux d’histamine coupable d’être à l’origine de ces allergies est réduit par le pollen d’abeille. Des études scientifiques prouvent même l’efficacité du pollen avec des résultats impressionnants en terme de taux de guérisons de patients.

– Pour traiter les troubles addictifs

Si vous êtes accroc à la cigarette ou avez une addiction, le pollen d’abeille est idéal pour vous. Il permet de réduire les pulsions et combattre frontalement les besoins maladifs. Ainsi, il a été constaté qu’il permet de lutter contre les soucis de poids.

– Pour renforcer le système cardio-vasculaire

Les effets antioxydants du pollen abeille permettent d’agir sur de nombreux maux. Le système cardio-vasculaire en bénéficie largement avec une haute teneur en rutoside. Les vaisseaux sanguins sont renforcés par ce fameux rutoside et le taux de cholestérol est régulé.

Puissant anticoagulant, il va permettre d’agir sur certains problèmes circulatoires en empêchant la formation de caillots. Ainsi les risques d’AVC peuvent être réduits.

– Pour soulager les douleurs de la prostate

Une inflammation de la prostate peut entraîner des envies pressantes d’aller uriner de manière fréquente. Le pollen d’abeille agit sur ce problème efficacement. On l’appelle notamment l’hyperplasie bénigne. Une maladie très contraignante qui se manifeste à tout moment de la journée.

– Pour combattre contre l’infertilité

Si le pollen agit sur la fertilité, c’est bien en agissant du côté de la femme. En rétablissant le fonctionnement des ovaires et en stimulant la production d’hormones. Aussi utilisé en tant qu’aphrodisiaque, le pollen d’abeille aide à la femme à tomber enceinte.

Pollen d’abeille : un remède pour améliorer la fertilité

Le pollen d’abeille peut être consommé par les femmes enceintes, mais faut-il encore être enceinte. Victimes de problèmes de fertilités, de nombreuses femmes patientent des années pour enfin tomber enceinte. Finalement, il existe des remèdes naturels comme celui du pollen d’abeille.tomber enceinte

Avant de vous lancer dans une quête pour tomber enceinte, il faut consulter un médecin pour savoir quel est votre problème. Un soucis au niveau des ovaires et de la production d’hormone peut tout à fait être traité par le pollen d’abeille. Couplé à son pouvoir aphrodisiaque, il vous permettra de maximiser vos chances de réussites.

Il est possible pour la femme enceinte de faire une cure de pollen d’abeille afin de faire profiter à son enfant des bienfaits de ce produit. Également, il permettra de réduire la fatigue après l’accouchement. Favorisant la montée de lait, ce produit de la ruche est une merveille sur plusieurs points.

Pollen : allergie et contre indication

Difficultés respiratoires, démangeaisons, nez qui coule, yeux qui pleurent, tous ces maux vous parlent ? Les manifestations allergiques telles que le rhume des foins touchent chaque printemps un grand nombre de personnes. En cause de ces désagréments ; les pollens transportés par le vent.

Etonnant paradoxe, les pollens transportés par les abeilles quant à eux permettent de résoudre ces réactions. En effet, la majorité de leurs allergènes ont été détruits par les enzymes présentes dans la salive d’abeille. Il est donc possible d’opérer une désensibilisation progressive en consommant du pollen. Eh oui, vous avez bien lu. Vous pouvez vous débarrasser de votre allergie au pollen grâce … Au pollen !

Comment consommer le pollen ?

A l’origine, quand a été découvert le pollen de miel, il a été mélangé au miel pour être consommé. Les techniques de traitement de pollen n’étaient à l’époque pas appliquées car le produit était nouveau. Les années d’études de ce produit ont permis de développer des techniques de filtration.

Ainsi, il est possible de manger le pollen frais et sec directement sans le diluer. Il est cependant toujours répandu de le diluer dans de l’eau ou dans du miel. Le pollen de palmier est aujourd’hui commercialisé sous une forme granulée.

Petite astuce, vous pouvez consommer votre pollen avec des fruits ou des compotes. Leurs mariages est magnifiques et se fera en discrétion.

Le pollen d’abeille fait-il grossir ?

La prise et la perte de poids ne dépend jamais de la consommation d’un seul aliment. Il s’agit d’un équilibre alimentaire global. Ainsi, consommer du pollen d’abeille seul ne vous fera ni grossir ni maigrir.

Cependant, il permet de retrouver l’appétit et ainsi vous incite indirectement à vouloir un peu plus manger. Le raisonnable et le juste milieux est à recommander dans tous les domaines, manger plus pourquoi pas mais surtout manger mieux.

Alors, si vous souhaitez prendre du poids, préférez intégrer le pollen d’abeille dans votre alimentation surtout en tant qu’énergisant et apport nutritif considérable. De toute façon, il n’existe pas d’aliment miracle faisant prendre du poids, si ce n’est ceux non recommandable qui font parti des aliments dangereux pour la santé.

Pourquoi les abeilles utilisent-elles le pollen ?

Le pollen est récolté par les abeilles lors du butinage. Lorsqu’elles visitent les fleurs pour aspirer leur nectar, le pollen s’accroche à leurs poils et les recouvre. Elles se « nettoient » alors avec leurs pattes jusqu’à former une boule de taille importante qu’elles maintiennent entre leurs pattes postérieures.

De retour à la ruche, elles la déposent dans des alvéoles vides, la tasse et scellent le tout. Ce pollen, source de protéines, est nécessaire pour nourrir les larves et produire la gelée royale. 

Comment est récolté le pollen ?

La collecte du pollen par l’Homme a lieu au retour du butinage de l’abeille. Une trappe à pollen, composée d’une grille perforée, est posée à l’entrée de la ruche. Elle fait perdre à l’abeille jusqu’à 70% de la récolte lorsqu’elle passe à travers les mailles. Le pollen tombe dans le tiroir à pelotes placé sous la ruche. 

Il peut également être ramassé directement au niveau des cadres. Une ruche produit entre 30 et 40 kg de pelotes de pollen par an. Pour éviter de nuire à la colonie, seuls 10% de ce total peuvent être récupérés par l’Homme sur l’ensemble de la saison.

Comment est stocké et conditionné le pollen ?

Les grains de pollen amalgamés sont recueillis le jour même, séchés une dizaine d’heures puis stockés dans des récipients étanches entreposés dans un local frais et sec, ou bien immédiatement congelés.

De quoi le pollen est-il composé ?

L’aspect du pollen est pluriel, sa surface peut être lisse ou accidentée selon son mode de transport et sa couleur peut varier, allant du jaune pâle au noir, du brun au rouge. Sa valeur nutritive est très riche. Voici ci-dessous sa composition naturelle.

Il est composé de glucides (27%), protéines (23,7%), eau (18%), substances cellulosiques (18%), minéraux (5%), lipides (4,8%) et de diverses substances en faible proportion. Sa faible teneur en eau permet une bonne conservation. Le pollen présente un intérêt en ce qu’il est majoritairement constitué de protéines. Rendez-vous bien compte : 100 gr de pollen apportent autant de protéines que 400gr de viande de bœuf ou 7 œufs !

Il est également un cocktail d’enzymes, de minéraux (calcium, zinc, magnésium …) et possède toutes les vitamines du groupe B, les vitamines C, A, D et E ainsi que des facteurs de croissance, du sélénium, de la rutine et des principes antibiotiques actifs.

À quoi ressemble le pollen ?

La présentation naturelle du pollen se fait sous forme de grains multicolores non amalgamés, en pot de verre. On le trouve également sous forme de comprimés, de dragées, de capsules de gélatine ou de tablettes.

De toutes ces présentations, la plus efficace reste sans aucun doute le conditionnement sous forme fraîche congelée en barquette. Ses qualités et sa saveur sont ainsi parfaitement conservées.

Point important à savoir 

On ne connaît aucun cas d’allergie au pain d’abeille. Sur le plan nutritif, il est identique au pollen. Il possède les mêmes propriétés antianémiques et antiseptiques vis-à-vis de nombreuses espèces bactériennes pathogènes et stimule davantage le système immunitaire.

Téléchargez votre guide gratuitement

Avatar

Auteur : Naïm Hanane

Infirmier Diplômé D’Etat (I.D.E) / Praticien en ventouses (Hijama) / Blogger et intervenant sur le site Miel et vertus.