Que puis-je mettre dans le thé à part du sucre ?

Le sucre blanc tel qu’on le connait, ou sucre raffiné, est de plus en plus décrié à cause de ses effets néfastes sur la santé et de son utilisation abusive. Normalisé, il est présent dans la quasi totalité de nos aliments. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes cherchent à s’en débarrasser.

Vous cherchez autre chose à mettre dans votre thé que du sucre ? Je vous comprends. J’ai entreprise cette démarche il y a des années et j’en suis ravi. Aujourd’hui je préfère boire le thé sans rien y ajouter. Un peu fort mais j’apprécie cette habitude. Voyons ensemble ce qu’il est possible d’ajouter à votre thé.

Pour sucrer le thé, voici 5 alternatives

Quand on parle de remplacement du sucre, on ne peut omettre de mentionner le miel. Produit d’excellence dans ce domaine, nous abordons ce sujet en détails dans notre guide qui donne les 7 raisons de remplacer le miel par le sucre. Plus sucrant que le sucre, ayant un index glycémique plus bas, le miel ne présente que des avantages comparés à son rival. De plus, il faudra beaucoup moins de miel pour avoir le même pouvoir sucrant que le sucre raffiné.

Il y a une autre alternative, le sucre de canne complet. Si je le cite c’est seulement pour vous faire part de la possibilité qu’il existe à remplacer votre sucre raffiné par ce dernier. Car dans les faits, ces 2 sucres sont quasiment identiques. La différence est infime et je ne peux que déconseiller cette substitution qui finalement n’a de bon que de soulager notre conscience.

Vous pouvez aussi glisser du sirop d’agave à la place du sucre. Une fois de plus, ça n’est pas pour jouer les rabat-joie, mais le sirop d’agave n’est vraiment pas très bon pour la santé. Bien que son Index Glycémique soit relativement faible et que son apport calorique est moindre par rapport au sucre raffiné, son taux de fructose peut atteindre les 70%.

Le fructose dans les fruits, c’est bien. Mais celui du sirop d’agave l’est moins car non constitué de la même manière. En plus de cela, le processus d’extraction de ce sirop est par chauffage à haute température. Ce qui en élimine les nutriments. Pour plus de détails, lisez cet article complet sur le sirop d’agave.

La stevia est un autre édulcorant pouvant être utilisé à la place du sucre raffiné. Il n’apporte aucune calorie et a un pouvoir sucrant 300 fois plus élevé que le sucre blanc. Ce qui en fait un bon substitut. Toutefois, ce produit n’est pas naturel. Des produits chimiques y sont ajoutés ainsi que du sucre blanc par certains industriels. Un comble pour ce type de produit.

On appréciera également gustativement l’ajout du sirop d’érable dans le thé. Il est aussi décrié pour son impact sur la santé même si son IG est plus faible que celui du sucre. Mais d’un point de vue du goût, on ne peut qu’apprécier. À découvrir donc.

Pour résumer, la meilleure alternative santé et d’un point de vue du goût reste largement le miel. Pour votre santé, évitez les autres. Si vous souhaitez vous faire plaisir, découvrez le sirop d’érable avec modération.

Mais il n’y a pas que des édulcorants qui peuvent être ajoutés à votre thé. Vous pouvez aussi l’adoucir.

Adoucir le thé sans sucre

Première idée pour adoucir votre préparation, le lait. Il va bien evidemment modifier le goût de votre thé, c’est justement ce qui en est voulu. Je vous invite à découvrir ce mélange qui est très spécial mais appréciable. Si vous ne préférez pas boire de lait, il existe des alternatives comme le lait végétal, le lait d’amandes, le lait de coco ou encore celui de soja.

La deuxième idée est totalement différente de la première mais a tout de même le mérite d’être cité : celle de remplacer le sucre par de la vanille. Qu’elle soit en poudre, en morceaux ou sous forme d’extrait, vous apprécierez la douceur apportée à votre thé. Fallait y penser !

Rehausser le goût de votre thé avec des épices

Une autre très bonne idée pour votre thé, celle des épices ! La première à vous suggérer est la cannelle. Elle est très utilisée dans de nombreux plats et pâtisseries notamment pour son goût très spécifique. Assez douce, la cannelle est à tester de toute urgence.

Moins connu dans le monde des épices, la cardamome est une épice nous venant tout droit d’Asie. Avec un goût légèrement citronné et camphré, on la compare souvent aux saveurs de la sève de pin. Veuillez à la doser très délicatement, son goût est très fort, vous serez prévenu.

Toujours au rayon des épices, les clous de girofle seront très appréciés au sein de vos tasses de thé. Très utilisée pour soigner de nombreux maux, elle a un goût amer et piquant. Elle est beaucoup utilisée en cuisine et son mélange avec le thé est assez original.

Et enfin, pour conclure le bal des épices, je vous conseille celle de fenouil. Apportant lui aussi de nombreux bienfaits sur notre santé, il apportera sa petite touche d’anis à votre thé. Si vous ne connaissez pas l’anis, dîtes vous que cela ressemble à la réglisse noire. Si vous cuisez le fenouil, vous ne retrouverez plus ce goût si spécial.

Fini avec les épices, il reste cependant une touche à apporter à notre thé. Celle du goût fruité ! J’ai pensé à vous avec une petite sélection.

Donner un goût fruité avec de nombreuses combinaisons

Les tisanes de grands-mères ont été remplacées par les sachets de thés fruités. Et c’est encore mieux quand vous intégrez vous-même votre fruit au sein de votre préparation. Alors pour mon préféré, j’ai noté la fraise. Avis aux gourmands qui aiment se faire plaisir. D’ailleurs, j’avais déjà rencontré cette saveur dans les thés de Kusmi Tea à la fraise.

Transition idéale pour aborder le prochain fruit qui est lui aussi présent chez Kusmi Tea : l’orange. On apprécie son goût sucré mais aussi légèrement acidulé. Comme pour donner un bon mélange entre le froid et le chaud, son côté acide équilibre le goût de votre thé.

En parlant d’agrumes, le citron peut aussi faire son effet sur votre thé. J’ai essayé le citron avec pas mal d’aliments et il faut dire qu’avec le thé cela lui donne un goût spécial. Finalement, c’est ce qui est fait dans le mojito. Procurez-vous un citron et vous serez ravis des effets rencontrés.

Et vous, qu’est-ce que vous ajoutez à vos thés ?